Sécaédérophilie

Un sécateur est un outil d’agriculteur pour les opérations de taille. C’est une sorte de ciseaux robustes qui permet de couper de petites branches pour tailler les arbustes par l’action d’une seule main. Il fut inventé par Antoine François BERTRAND de MOLLEVILLE, ancien ministre de Louis XVI, exilé par la révolution. Lors du retour des Bourbons, il revint en France en 1815  avec son invention.

Vendangette 222 lames en tole
Ressort à linguets rivetés sur les branches
Lame taillante triangulaire,rapportée "PEUGEOT"
Ressort type tambour fermé
Ressort type boudin
Sécateur cisaille
PRADINES

Sécateur à deux mains

La pince à greffer Paul ALIES

Cet instrument, a été inventé vers 1886, à l’époque ou le phylloxéra sévissait dans nos vignobles.

La nécessaire opération de greffage sur des plants de vigne américains, résistants à cette maladie, était délicate et fastidieuse. A leur méthode, les greffeurs s’évertuaient à obtenir un taux satisfaisant de réussite.

Aussi Monsieur ALIES (Léopold de son vrai prénom), coutelier de métier à ST-ANTONIN NOBLE VAL, eut-il le génie d’inventer un instrument performant à leur usage. Son principe est de maintenir en place le greffon sur le nouveau cep en enrobant le point de greffe avec un bouchon fendu dans sa longueur, laissant ainsi les mains libres pour ligaturer l’ensemble.

 
 

Remerciements  à Théo Elzinga et Christelle Brangeon Auteurs  du cahier  “Les petits secrets du sécateur”

conservateurs du musée des vignerons             85 route de Tres Cantous             81600 BROZE

Le progrés agricole et viticole édition de l'Est 1886 (collection du musée)
publicité collection du musée